Nos conseils pour bien vivre l’accompagnement d’un proche

En France, ils sont plus de 8 millions de personnes à accompagner un proche. Eux, ce sont les aidants, et vous en faites peut-être partie. Comment répondre aux défis que rencontrent ces personnes au quotidien ? Nous avons mené l'enquête avec l'aide de l'Association Française des Aidants.

helfen

Qui sont les aidants ?

D’après une enquête menée par l’Association Française des Aidants en décembre dernier, leur âge médian est de 58 ans, et une impressionnante majorité (77%) sont des femmes. La personne accompagnée est très souvent un membre de la famille proche : compagnon, père ou mère, enfant.

Comment devient-on aidant ? Toujours selon cette enquête, les aidants ne se sont pas posés la question, cela est venu « naturellement » pour la majorité d’entre eux.

Les aidants rencontrent des problèmes spécifiques : fatigue physique, incertitude quant à l’évolution de santé de la personne accompagnée, relations complexes avec les proches, et une certaine lassitude qui peut mener à des états dépressifs. Pour éviter d’en arriver là, voici quelques idées destinées à améliorer le quotidien.

Equiper sa maison

On n’imagine pas toujours l’étendue des outils qui peuvent faciliter la vie du proche que vous accompagnez :  faciliter ses mouvements, minimiser les risques, réduire les efforts en améliorant le confort. Il y a d’une part le gros équipement pour faciliter les déplacements dans les différents pièces, et d’autre part les objets malins pour tous les gestes. Côté cuisine, on pense par exemple aux couverts ergonomiques et aux objets anti-dérapant (comme l’ouvre-boîte). Vous pouvez aussi (re)lire nos conseils pour équiper sa salle de bain. En favorisant ainsi son autonomie, vous améliorerez sa qualité de vie et la vôtre. N’hésitez-pas à demander conseil aux professionnels de santé qui vous accompagnent.

Prendre soin de sa santé

Plus facile à dire qu’à faire. Et pourtant, aider un proche a souvent des conséquence sur sa propre santé. Presque la moitié des aidants déclarent avoir une maladie chronique (due ou non à leur activité d’aidant). Voici quatre questions à se poser pour commencer : comment je dors ces derniers temps ? Ai-je de l’appétit ? Quel temps j’accorde à mes loisirs, pour mes amis, pour ma famille et pour moi tout court ? Ai-je le sentiment d’en avoir assez, d’être anxieux et/ou inquiet dans mon quotidien ? Cela devrait vous aider à établir un premier bilan. Parlez-en ensuite à votre médecin traitant ou au centre de santé CPAM.

hombre empujando una silla de ruedas por un parque

Rencontrer d’autres aidants

Si vous rencontrez des difficultés dans votre rôle d’aidant, sachez que vous n’êtes pas seul ! Le Café des Aidants est un formidable réseau qui va vous permettre de partager votre expérience, vos doutes et vos idées avec d’autres aidants. Chaque session dure environ 1h30 et est animée par un psychologue et un travailleur social. C’est l’occasion de faire des rencontres amicales avec des personnes proches qui ont les mêmes préoccupations que vous. Il y a des cafés des Aidants dans toute la France, trouvez le votre sur le site de l’Association Française des Aidants.

Se former

Etre aidant, c’est une activité à part entière pour laquelle on a besoin d’informations et de conseils. Il existe un centre de formation pour aider les aidants à trouver leur juste place, auprès des personnes accompagnées et des professionnels de santé. On y apprend par exemple à gérer la relation au quotidien avec le proche, à connaître ses capacités et ses limites, à développer les bons gestes de la vie de tous les jours. La formation s’adresse à tous, quel que soient l’âge et la pathologie de la personne accompagnée, et elle est dispensée dans toute la France.

Oser demander de l’aide

Les aidants n’osent pas toujours demander de l’aide à leur famille, pourtant dans certains cas, laisser une autre personne prendre le relais quelques heures ou quelques jours peut s’avérer salvateur. Au-delà de l’aide familiale, vous avez droit à des aides pour la personne accompagnée : pour faire le point, consultez cette rubrique sur aidants.fr.

La Journée Nationale des Aidants

Enfin, notez que le 6 octobre, c’est la Journée Nationale des Aidants. Cet évènement qui existe depuis 5 ans est l’occasion de mettre en lumière l’engagement de tous les anonymes qui aident leurs proches. Un temps de solidarité et de partage pour mieux faire connaître cet enjeu pour une société plus forte et plus humaine.

Impression