Si on compte plus de femmes qui allaitent aujourd’hui que dans les années 70, elles sont aussi plus nombreuses à arrêter au cours des premières semaines. Les raisons du sevrage sont diverses : la peur du manque de lait, la fatigue ou la reprise du travail… Avec le tire-lait, bébé peut continuer à profiter du lait maternel malgré l’éloignement.

L’avis de Julie, 28 ans

« J’ai choisi d’allaiter mon premier enfant. Quand il a fallu envisager le retour au travail, j’avais peur de devoir cesser brutalement. Heureusement, mon médecin m’a encouragé à continuer en me renseignant sur le tire-lait. »

Comment bien envisager l’allaitement avec le tire-lait ?

Nous avons interrogé Fabrice Brindani, responsable du magasin DISTRI CLUB MEDICAL à Romillly-sur-Seine sur le choix d’un tire-lait.

  • Vous rencontrez des jeunes mamans qui désirent continuer à allaiter, comment les aidez-vous à faire leur choix ?

    Le choix du tire-lait dépend bien sûr des besoins de la maman. Pour celles qui en auront un usage occasionnel, le tire-lait manuel est le plus accommodant. Il ne prend pas de place, il est silencieux et indolore. Côté utilisation, il faut pomper le lait à la main, ce qui demande une certaine force et de la patience. Dans tous les cas, l’usage de ce type d’accessoire demande un temps d’adaptation, il ne faut pas se décourager si les premiers essais sont peu fructueux. Enfin, sachez que le tire-lait électrique est disponible à la location (à partir d’une vingtaine d’euro par semaine) : bien plus économique qu’à l’achat !

  • Certaines femmes ont peur de voir leur poitrine abimée par l’allaitement. Comment préserver ses seins avec l’utilisation du tire-lait ?

    Cette idée reçue vient des anciens modèles de tire-lait qui ne respectaient pas la physiologie des seins. Aujourd’hui nos modèles imitent la succion du bébé quand les vieux modèles aspiraient le lait. Je recommande à mes clientes de limiter la puissance de l’appareil pour bien respecter le rythme de la tétée de l’enfant. Il faut aussi être vigilante dans le choix des téterelles (l’embout placé sur le mamelon) : il faut l’ajuster à la taille du téton et au volume du sein. Les sous-vêtements sont aussi très importants pour assurer un bon maintien. Enfin, si des crevasses apparaissent malgré tout, des crèmes adaptées peuvent soulager le sein, ou bien encore une goutte de lait. C’est ce qu’il y a de plus protecteur.

  • Quelles sont les règles d’hygiène à respecter quand on utilise un tire-lait ?

    Lors de la première utilisation de votre accessoire de recueil, si votre bébé est prématuré ou hospitalisé, il est nécessaire de stériliser tout le matériel et les biberons. Mais pour un bébé en bonne santé, le lavage des outils à l’eau chaude avec un peu de produit nettoyant est suffisant avec un séchage sans essuyer. Enfin, au moment du recueil du lait, il est important de bien vous nettoyer les mains. Ce sont bien là les seules contraintes d’hygiène à l’utilisation du tire-lait !

Notre sélection produits

Le tire-lait Symphony

Ce modèle de tire-lait électrique dispose de deux phases pour l’expression du lait : la première stimule le réflexe d’éjection quand la seconde permet d’imiter la succion du bébé. Le tire-lait Symphony possède aussi l’avantage d’être utilisé pour un simple ou pour un double pompage.

Voir le produit

Le tire-lait manuel Harmony

Le tire-lait Harmony est le premier tire-lait manuel à disposer de deux phases pour l’expression du lait : un cycle court et rapide puis des mouvements plus longs et intenses. Il dispose d’une poignée ergonomique pour plus de confort.

Voir le produit

Les coussinets à usage unique

Les coussinets sont très pratiques pour éviter les tâches des fuites de lait sur les vêtements entre deux tétées. Ceux-ci épousent la forme du téton et savent se rendre invisibles pour un confort optimal.

Voir le produit

Le biberon Calma

Le biberon pour lait maternel Calma a été conçu sans BPA. Il vous permet de conserver et de congeler le lait et de nourrir bébé. Il s’adapte à son rythme naturel de succion.

Voir le produit

La crème Purelan

Pour ne pas souffrir de mamelons douloureux et desséchés pendant l’allaitement, la crème Purelan hydrate et protège la peau. Composée à 100% de lanonine, elle n’est pas dangereuse pour bébé.

Voir le produit