Quand une personne éprouve une gêne pour se déplacer, le diagnostic du médecin tombe vite : l’indépendance est mise à mal. La question du choix du fauteuil roulant se pose rapidement. Or, difficile de s’y retrouver parmi tous les modèles : manuel ou électrique ? Nous vous aidons à faire votre choix !

L’avis du psychologue

« Pour un patient, accepter de recourir à un fauteuil roulant, c’est accepter de perdre une partie de son indépendance. Puis progressivement, ce fauteuil va devenir un allié du quotidien. »

Comment choisir son fauteuil en fonction de ses besoins ?

Nous avons interrogé Nadine Vuillemin, responsable du magasin DISTRI CLUB MEDICAL à Aix-en-Provence, sur les recommandations à prendre en compte pour le choix d’un fauteuil.

  • Quelle différence entre les fauteuils manuels et électriques ?

    Le choix du fauteuil dépend bien sûr du degré d’autonomie de la personne. Il faut garder en tête que le fauteuil doit permettre le déplacement mais aussi le confort. Le fauteuil manuel, le plus répandu en France, s’adresse aux personnes qui peuvent utiliser leurs bras pour se propulser ou qui peuvent être poussées dans leurs déplacements. Le fauteuil électrique est quant à lui destiné à des personnes plus faibles. À noter, le poids du fauteuil électrique est bien plus important qu’un simple fauteuil manuel.

  • Comment choisir son fauteuil manuel ?

    Il en existe trois types :
    1. Le fauteuil pour personnes peu handicapées
    Pour les personnes encore relativement autonomes, trois principaux modèles : le fauteuil à pousser ou tire personne qui sert au transfert des personnes et dans lequel on passe très peu de temps. Ensuite, il existe le fauteuil médium actif qui est pourvu de grandes roues à l’arrière pour faciliter la propulsion. Ce fauteuil est plus confortable que le précédent et dispose de nombreux réglages. Enfin, le fauteuil dit « actif » est très léger et maniable, plus facile à propulser.
    2. Le fauteuil confort, pour les personnes ayant besoin d’un bon support au niveau de l’assise et du dos. Cette seconde catégorie de fauteuils manuels offre un dossier plus haut et un coussin d’assise inclinable.
    3. Le fauteuil pour personnes très peu mobiles
    C’est un siège coquille qui sert notamment à pencher la personne, afin de modifier les points d’appuis pour éviter entre autres les escarres.

  • Quelles sont les particularités du fauteuil roulant électrique ?

    Contrairement aux fauteuils manuels, la commande du fauteuil roulant électrique ne dépend que de la personne qui l’occupe. Il est choisi lorsque le sénior ne peut plus utiliser un fauteuil manuel. La conduite du fauteuil peut se faire avec une commande au menton, à la main ou éventuellement par une autre personne. Les critères de choix qui vont orienter l’achat d’un fauteuil électrique, en plus des questions de morphologie, sont nombreux : le dossier, les accoudoirs, les pneus, l’autonomie et les éventuelles options.

Notre sélection produits

Le fauteuil roulant action 4NG

Ce fauteuil pliant fait partie des fauteuils manuels qui allient robustesse et légèreté pour les personnes hémiplégiques. Il est entièrement ajustable : accoudoirs, dossiers, potences pour une utilisation totalement personnalisée.

Le fauteuil roulant Kite AA2

Le fauteuil roulant Kite AA2 est un fauteuil électrique, compact et performant pour une utilisation en intérieur comme en extérieur.