Comment choisir son matelas ?

La qualité de notre sommeil est essentielle pour être en pleine possession de ses moyens. Pourtant, depuis quelques temps, vous gigotez sur votre matelas sans trouver le sommeil et même, en vous réveillant avec douleurs lombaires, cervicales ou encore une fatigue intense. Saviez-vous qu’il s’agit peut-être de votre matelas ? Vieux, inadapté à votre morphologie, trop ferme ou trop mou, il est temps d’en changer. Voici nos meilleurs conseils pour choisir votre matelas et vous endormir dans les bras de Morphée.

côte à côte incontinence

Les différents types de suspension 

Le confort d’un matelas est très subjectif et différent pour chaque individu. Qui le préfère ferme, qui aime lorsqu’il est moelleux, ou encore enveloppant. C’est en partie la suspension de votre matelas qui va jouer un rôle dans cette sensation. La suspension, c’est l’intérieur du matelas qui peut être composé de différentes matières. Rarement et pourtant de qualité élevée, il existe encore des artisans fabricant des matelas en laine. On trouve aussi ponctuellement des matelas à eau qui peuvent être recommandés dans le cas de certaines pathologies du dos. Pourtant aujourd’hui trois matières dominent les rayons des spécialistes du matelas : la mousse, le latex, les ressorts.

  • Les matelas en mousse

S’il s’agit là d’un investissement abordable et peu couteux, les matelas en mousse ne sont cependant pas recommandés pour un usage quotidien. Leur durée de vie réduite et leur fermeté limitée en font un matelas d’appoint pratique pour les couchages ponctuels, mais n’est pas la meilleure solution pour des nuits de sommeil profond sur le long terme. En fonction du type de mousse, le ressenti est également différent. Une mousse polyuréthane est plus ferme qu’une mousse d’entrée de gamme en polyéther, en revanche, elle est très sensible à l’humidité et y résiste mal. Les matelas en mousse les plus performants sont ceux faits en mousse à mémoire de forme qui accueillent parfaitement votre morphologie. En revanche, leur extrême sensibilité aux températures peut être un problème, si elles sont basses le matelas est dur, si elles sont élevées, le matelas peut faire transpirer.

  • Les matelas en latex

Les matelas en latex sont recommandés en latex naturel, car cela leur procure des vertus hypoallergéniques. A la fois fermes et moelleux, ils épousent les formes de chacun pour éviter les points de pression sur le corps. Même, vous pouvez choisir, en fonction des fabricants, les différentes zones de votre corps qui seront plus fermement soutenues en fonction de la densité de latex, pour une colonne vertébrale idéalement maintenue. Notez qu’un matelas conçu à 100% à base de latex naturel peut avoir une durée de vie de plus de 15 ans.

 

  • Les matelas à ressorts

Les matelas à ressorts ont longtemps été mal perçus parce qu’ils étaient les matelas souvent les moins confortables auparavant. Il s’agissait de ressorts traditionnels que l’on finissait par sentir très fort dans le dos et qui pouvaient même grincer si le matelas était trop vieux. Les technologies ont évolué et les matelas à ressorts aujourd’hui sont conçus à base de ressorts ensachés. Cette technologie offre un excellent maintien sur tout le corps grâce à ces multiples appuis, aussi, chaque ressort étant ensaché individuellement, l’air circule plus librement favorisant ainsi une meilleure ventilation et donc, un confort accru.

La fermeté

Même si vous avez la sensation que vous préférez un lit douillet à un lit trop ferme, sachez que vous dormirez beaucoup mieux sur un lit qui vous apporte un certain maintien. En effet, un lit trop moelleux engendrera une position incurvée de la colonne peu propice au repos des lombaires. Une densité trop ferme, quant à elle, entraverait la bonne position de la colonne vertébrale. Idéalement, il faut tester votre matelas de sorte qu’il épouse votre corps et le soutienne à la fois. Privilégiez toujours un matelas plus ferme, vous pourrez toujours l’agrémenter d’un sur-matelas par la suite pour bénéficier d’un soutien ferme mais d’un accueil moelleux.

La dimension

La dimension dépend de vos habitudes de couchage. Vous dormez à deux et préférez être côté à côte, un 140cm est la largeur minimum pour dormir chacun confortablement. La taille de 160 cm devient néanmoins le nouveau standard et permet des nuits agréables. En revanche, si vous avez tendance à beaucoup bouger et à vous déranger pendant la nuit, pourquoi ne pas opter pour deux matelas de 90cm avec une seule couette ? Le meilleur moyen de retrouver des nuits pendant lesquelles chacun dort au mieux.

Les matelas spécifiques

Dans certains cas particuliers, il peut s’avérer nécessaire d’opter pour des matelas plus techniques. En convalescence, lorsque vous avez besoin d’être immobilisé durant une longue période, les collectivités qui vous accueillent ou les hôpitaux vont préférer des matelas professionnels offrant un véritable confort en termes de pression et de soutien pour ainsi répartir harmonieusement  votre poids sans risque d’escarres.

Et si souhaitez pour votre logement particulier un matelas qui soulage vos douleurs dorsales, cervicales et articulaires et contribue également à améliorer votre circulation sanguine, il faut alors choisir un matelas haute performance qui apporte à la fois confort et prévention.

Un matelas est un investissement important et est le garant de vos nuits comme de vos jours, veillez à garder en tête les différentes possibilités qui s’offrent à vous en testant un matelas avant de vous endormir dedans !