7 conseils pour ralentir les effets du vieillissement

Les progrès de la médecine, associés à de meilleures conditions de vie, ont permis des avancées incroyables sur le plan de la santé, au point que nous gagnons 6 heures d’espérance de vie chaque jour depuis 60 ans . Alors pour vivre mieux et plus longtemps, prévenons les signes du vieillissement ! En savoir plus.

7 conseils pour ralentir les effets du vieillissement

Les progrès de la médecine, associés à de meilleures conditions de vie, ont permis des avancées incroyables sur le plan de la santé, au point que nous gagnons 6 heures d’espérance de vie chaque jour depuis 60 ans 1.

Alors pour vivre mieux et plus longtemps, prévenons les signes du vieillissement !

Vieillir est un processus physiologique tout à fait normal. Il évolue lentement ou s’accélère selon votre environnement direct (famille, milieu de vie, éducation) et la façon dont vous vivez (alimentation, activités sportives etc.).

Pour pouvoir vivre plus longtemps et renforcer sa santé, l’un des premiers conseils est d’accorder une attention toute particulière aux premiers signes de l’âge.

Observez-vous, prenez le temps d’écouter votre corps. Cette machine complexe et évoluée vous accompagne depuis 50 ou 60 ans voire plus ; et pour lui éviter les soubresauts dus aux effets du temps, une révision et des soins réguliers lui assureront un maintien en forme. Passés les 50 ans, des suivis médicaux fréquents et des dépistages peuvent aider à ralentir les signes du vieillissement. Mais loin d’être les seules solutions, ces actions ont besoin de s’articuler autour d’autres habitudes. Et si tout simplement, vous preniez soin de vous, tous les jours ?

7 conseils pour ralentir les effets du vieillissement

Je prends soin de mon moral

Faire du bien à son moral consiste à privilégier les activités sociales, celles qui créent du lien avec autrui ou le renforcent. Il peut s’agir d’un après-midi jeux avec des amis, d’un cinéma, d’un bal ou encore d’un repas organisé par une association. Participer régulièrement à ce type d’activité est salutaire. Non seulement vous allez vous faire du bien en voyant des amis ou en rencontrant de nouvelles personnes, mais cet échange « vertueux » va diffuser de belles énergies autour du vous, au point que l’ensemble des participants profitera de ces jolis moments. Le bonheur est contagieux : profitez-en !

Je prends soin de mon corps

En prenant de l’âge, il n’est pas rare de se plaindre de petites douleurs qui sont autant de freins à la pratique d’une activité physique. Pourtant, faire de l’exercice de façon régulière retarde les effets du vieillissement. Alors n’attendez plus et privilégiez la petite promenade quotidienne à pied (même si elle est très courte), le jardinage, la danse, ou pour les plus sportifs d’entre vous, quelques heures de sport hebdomadaire.
Attention cependant : toute activité sportive nécessite d’être adaptée à la santé de celui ou celle qui la pratique. Si vous souhaitez vous lancer dans un sport plus intense, faites un bilan de santé.

Je prends soin de mon corps

Je prends soin de ma mémoire

Près de 36% des personnes âgées de plus de 60 ans se plaignent de trous de mémoire 2. Ces oublis ponctuels ou répétés peuvent être une source d’inquiétude. Mais rassurez-vous, après 60 ans, il est tout à fait normal que votre mémoire vous joue des tours et soit moins performante. Toutefois, en cas de doute, votre médecin de famille vous orientera vers un spécialiste pour une consultation spécifique. Elle permettra de dépister un éventuel trouble, de le corriger et d’améliorer votre mémoire à travers la mise en place de mesures adaptées. En attendant, prenez l’habitude de faire des calculs mentaux, des tests de logique ou des mots fléchés. Stimuler son cerveau diminue les risques de troubles cognitifs.

Je prends soin de ma vision

Après 50 ans, les troubles de la vue peuvent s’avérer très handicapants, surtout s’ils ne sont pas détectés à temps. C’est le cas de la cataracte, des glaucomes, des rétinopathies ou même de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge). La DMLA est la principale cause de malvoyance chez les ainés ; elle touche la rétine et altère la vision centrale. Par ailleurs, certains facteurs favorisent les troubles de la vue chez les séniors, c’est le cas de l’arthrite et de l’hypertension artérielle. Ici aussi, un bilan de santé chez votre médecin traitant est nécessaire pour dépister un éventuel problème de vue.

Je prends soin de mon alimentation

La façon dont nous nous nourrissons conditionne une partie de notre santé : nous sommes ce que nous mangeons. Bien vieillir passe donc aussi par l’assiette ! Si votre alimentation est déséquilibrée, il est possible qu’elle favorise l’apparition de troubles métaboliques divers comme le diabète, l’hypertension artérielle ou encore les maladies cardiovasculaires. Alors on cuisine léger et on se nourrit sans excès !
Notez qu’il n’est pas rare qu’avec l’âge, l’odorat s’altère et le goût diminue. Dans ce type de situation, les personnes concernées par ces désagréments connaissent des pertes d’appétit répétées pouvant mener à une dénutrition. La perte de poids ou les sensations de faim qui s’éteignent sont des alertes à ne pas négliger.

Je prends soin de mon alimentation

Je prends soin de ma bouche

Après 50 ans, les dents deviennent plus sensibles. La diminution des sécrétions salivaires ne leur permet plus d’être nettoyées aussi naturellement qu’autrefois, augmentant ainsi les risques de caries et l’irritation des gencives. Pour éviter les inconvénients liés à une dentition usée ou aux problèmes gingivaux, une visite annuelle chez le dentiste est impérative. En outre, une bouche abîmée et mal soignée ne crée pas de l’inconfort uniquement dans la zone concernée, elle diffuse ses désagréments à tout le corps et peut atteindre l’état de santé général, favorisant ainsi les maladies respiratoires et le diabète.
Parce que la santé bucco-dentaire est un facteur du bien vieillir, prendre soin de sa bouche ralentira les effets de l’âge !

J’effectue des dépistages

De nombreuses campagnes sont régulièrement lancées pour dépister certaines maladies liées à l’âge : cancer du sein, cancer colorectal, de la prostate etc.… Mais des suivis médicaux réguliers et basiques comme la prise de tension, la vérification du taux de cholestérol ou encore l’ostéodensitométrie pour détecter une éventuelle ostéoporose, sont autant d’actions préventives à mettre en place à partir d’un certain âge. Parlez-en à votre médecin. Il mettra en place un plan individualisé selon vos antécédents personnels.

1 Etude prospective menée par La Fonda et le cabinet Futuribles en 2014-2016.
2 Etude INSEE, 2008.