Bougez : ça rend heureux !

Avec l’avancée en âge, nos capacités physiques nous jouent parfois des tours : la masse musculaire se relâche, le taux de graisse dans le corps augmente, le cœur paraît plus paresseux. Et si la solution consistait à bouger ? Formidable alliée au quotidien, l’activité physique se double de nombreux bienfaits : meilleure autonomie, santé renforcée, et moral d’acier !

seniors-sur-des-velos

Souvent considéré comme une activité réservée aux actifs, le sport séduit un nombre toujours plus important de séniors. Les statistiques le confirment : 71 % des 55 – 59 ans déclarent pratiquer une activité sportive. Même si ces données s’émoussent au fil des années (25 % des plus de 75 ans s’adonnent à un sport) [1], il est toujours possible de remplacer le sport par une activité physique. L’activité physique (comprenez le simple fait de bouger) améliore la santé générale des personnes âgées et ralentit certains processus liés au vieillissement. Prenons l’exemple des chutes. Elles représentent la première cause de mortalité en France chez les plus de 65 ans [2]. Après quelques séances de coordination (où l’équilibre, l’attention et la mémoire sont également sollicités) le risque de chute baisse de 30 %.

Sport ou activité physique ?

Quel que soit votre âge, votre condition physique et votre entraînement, la pratique d’une activité physique nécessite de passer par la case « médecin ». La plupart du temps, il vous auscultera et vous prescrira un test à l’effort ainsi qu’un électrocardiogramme. Si tous les voyants sont au vert, vous pourrez lancer mais attention, toujours de manière progressive et régulière. Les conseils d’un coach sportif ou d’un entraîneur seront les bienvenus. Durant vos séances, hydratez-vous et équipez-vous en conséquence. Vous limiterez le risque de blessures causées par les mauvais gestes ou les postures inadaptées.

Vous pensez ne pas avoir la condition physique requise ou ne souhaitez pas faire de sport ? Ne culpabilisez pas : le simple fait de bouger est une excuse parfaite pour prendre soin de soi ; marcher, porter ses courses, monter les escaliers sont excellents pour l’entretien de ses capacités physiques, psychiques et sociales.

À quel rythme ?

seniors-marche-rapide

La durée et l’intensité des performances varient selon les profils des séniors concernés. Soyons honnête, l’idée n’est pas de miser sur la performance mais plutôt sur la régularité des exercices. Il est toujours plus intéressant de bouger quelques minutes chaque jour plutôt que pratiquer deux heures de sport intensif chaque semaine et rester sédentaire le reste du temps. En moyenne, il est conseillé de « bouger » en douceur ou de façon plus soutenue au moins 5 jours par semaine, durant 20 à 30 minutes.  

Une étude publiée par le grand journal scientifique « The Lancet » a montré que l’activité physique régulière augmente le nombre de jours de bonheur dans une année [3]. Les données sont encore meilleures lorsque le sport est pratiqué en groupe.

Bouger pour préserver sa mémoire

Différentes études faisant appel à l’imagerie fonctionnelle soulignent une activation plus intense de plusieurs zones du cerveau chez les séniors pratiquant une activité physique régulière, notamment celle de l’hippocampe, où les neurones continuent de se multiplier en dépit de l’âge grâce à l’augmentation du nombre de synapses (région de contact de deux neurones).

Le rôle de l’hippocampe est donc central, aussi bien dans les processus de mémorisation que dans la préservation des fonctions cognitives (langage, calcul, résolution de problèmes, processus d’anticipation face à certaines situations etc.) [4].

Le yoga pour se transformer

femme-senior-streching-yoga

S’il est une activité qui ne cesse de prouver ses bienfaits, c’est le yoga ! Les différentes postures travaillées aident à prendre soin en douceur de ses articulations. Vous sollicitez également vos muscles et travaillez l’art de l’équilibre pour éviter les chutes. Mais ce n’est pas tout : sur la longue liste des atouts du yoga pour les séniors, les sciences soulignent l’amélioration des capacités cognitives, des fonctions respiratoires, du stress de la tension et du sommeil. De meilleures nuits, c’est moins de fatigue, des idées plus claires, une disponibilité à soi et aux autres ; bref, une vie plus zen et rayonnante !

Quelques exemples d’activités physiques

Les activités dites « physiques » pour séniors sont souvent classées en trois catégories : renforcement musculaire, souplesse et équilibre. L’objectif étant de respecter son état de santé et ses véritables capacités. Voici quelques idées à glaner pour renforcer son capital « bonheur et santé ».

Renforcement musculaire

femme-senior-dans-une piscine

Marche rapide, marche nordique, jogging, vélo, natation, aquagym, danse, gymnastique, fitness…

Souplesse

senior-etirement-souplesse-du-dos

Travaux ménagers, jardinage, pétanque, yoga, danse, tai-chi, exercices d’assouplissements et d’étirements, danse.

Équilibre

Jardinage, vélo, trottinette, exercice posturaux et d’équilibre, yoga, tai-chi, Qi-Gong, danse.


[1] Inserm (activité physique et prévention des chutes chez les personnes âgées, Paris, 2014)

[2] Ministère des Sports et des Solidarités

[3] Yale and Oxford University via The Lancet, 2020

[4] Pr Duclos.