Donner son sang, mode d’emploi

Le 14 juin, c'est la journée mondiale du don de sang. Chaque année, près d'un million de personnes sont soignées grâce aux donneurs. Vous hésitez à passer le cap ? On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur le don de sang.

Crédit EFS

La journée mondiale du don de sang (JMDS) a lieu tous les 14 juin depuis sa création en 2004 par l’Organisation mondiale de la Santé. Cette date a été choisie en hommage au médecin et biologiste autrichien Karl Landsteiner, qui a découvert le système ABO du groupe sanguin.

D’après l’Etablissement Français du sang, chaque année près de 200 pays participent. L’occasion de nous rappeler que les pays sont inégaux face à la transfusion de sang : près de 80% de la population mondiale n’a pas de couverture satisfaisante.

Pourquoi donner son sang ?

Aujourd’hui, aucun produit ne peut remplacer le sang humain. Les besoins sont énormes et la mobilisation de la population décisive. Le don de sang, c’est l’occasion de faire preuve en générosité en donnant un peu de soi, sans être obligé de passer par une participation financière. Pas besoin d’avoir des moyens pour donner son sang, on peut tous être solidaires.

En France chaque année, 3 millions de dons de sang permettent de soigner un million de malades. Ce sang répond à des besoins récurrents, pour les patients dont la maladie nécessite des transfusions régulières, et à des besoins d’urgence comme les accidents. Le sang sert aussi à la fabrication de médicaments.

On a toujours besoin de plus de donneurs, et notamment de jeunes donneurs : c’est un défi essentiel pour l’avenir.

Quelles sont les valeurs du don de sang ?

Il y a trois mots-clés qui caractérisent le don de sang : bénévolat, volontariat, anonymat. Ces trois valeurs sont au coeur de l’histoire de la transfusion sanguine en France. Si certains pays doivent encore compter sur les dons rémunérés (seuls 40% des pays ont un système de don volontaire), le principe de « don » doit être fondé sur un principe de générosité.

Crédit EFS

Crédit EFS

Comment donner son sang ?

Si vous n’avez jamais donné votre sang, le 14 juin est la journée idéale pour faire cette expérience. Plus de 350 collectes sont organisées sur l’ensemble du territoire. Pour connaître le lieu de collecte le plus proche de chez vous, vous pouvez consulter cette application Facebook très ludique qui encourage à donner son sang entre amis.

Pour passer à l’action, il faut être âgé de 18 à 70 ans, peser plus de 50 kilos, être identifié comme apte au don par un médecin de l’Etablissement Français du Sang lors d’un entretien individuel.

Bon à savoir : en France les groupes A+ et O+ sont les plus répandus (près de trois quart des habitants à eux deux). Le groupe le moins courant est le groupe AB, qui représente 0,4% de la population. Votre sang est peut-être précieux, faites le test !

don-sang-maison-don

Le don de sang dans une maison du don. Crédit EFS

Et concrètement, un don de sang, comment ça se passe ? Tout d’abord, vous serez accueilli par un agent de l’Etablissement Français du Sang qui vous remettra un questionnaire de pré-don. Un médecin vous recevra ensuite pour un entretien médical confidentiel. Vous passerez ensuite à l’étape du prélèvement, réalisé par une infirmière, et qui dure environ dix minutes. Enfin, après votre don, c’est le moment de la collation : il faut boire et manger pour bien récupérer après le prélèvement. Mais pas d’inquiétude, le volume de sang prélevé se reconstitue très vite.

Vous ne pouvez pas donner votre sang pour des raisons médicales ? Vous pouvez aussi agir en devenant bénévole : contactez l’Etablissement Français du Sang qui saura vous aiguiller.

Et après le 14 juin… l’engagement continue !

L’objectif de cette journée est de sensibiliser le grand public à cet acte simple et généreux qu’est le don de sang. Alors si vous tentez l’aventure le 14 juin, ne vous arrêtez pas en si bon chemin ! Les mois d’été sont toujours plus sensibles, donc lorsque c’est possible, on reste mobilisé. A noter : les hommes peuvent donner leur sang jusqu’à 6 fois par an, les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut laisser passer au moins 8 semaines.

D’après François Toujas, Président de l’Etablissement Français du Sang, près de 10 000 dons sont nécessaires chaque jour.

Il existe 152 centres de prélèvements sur tout le territoire, et l’organisme a ouvert 12 « maisons du don » dont le but est de faire la pédagogie du don de sang auprès des donneurs. Ces maisons du don sont des lieux d’échange et de convivialité, qui misent sur les valeurs de proximité et de réseau.

Une maison du don. Crédit EFS

Une maison du don. Crédit EFS

Maintenant que vous savez tout, rendez-vous le 14 juin dans l’un des centres de collecte !