Ces gestes écolo qui préservent notre capital santé

Écologie et santé font bon ménage. A la maison, il est possible d'éloigner les produits toxiques en utilisant des produits d'entretien naturels. Dans l'assiette, le bio sera idéal pour faire le plein de vitamines et de minéraux. Il fera aussi le bonheur de votre peau en produits de soin et cosmétique... Avec ces quelques astuces, vous pourrez facilement adopter les bons réflexes pour protéger votre santé et celle de la planète. Suivez le guide.

Le bio, un choix santé

La tendance du bio ne cesse de gagner du terrain. Mais, au-delà de l’effet de mode, les aliments issus de l’agriculture biologique sont reconnus comme étant meilleurs pour la santé que ceux de l’agriculture conventionnelle. Leurs bénéfices ne sont désormais plus à prouver : moins de nitrates et de résidus de pesticides, plus de vitamines et de minéraux. Résultat : moins de « déchets » accumulés dans notre corps, qui seront ensuite difficiles à éliminer naturellement. Manger bio permet donc de préserver sa santé sur le long terme.

Depuis plusieurs années, la vogue du bio a également investi le domaine de la cosmétique et des produits de soin. Les cosmétiques bio, riches en actifs d’origine naturelle et dénués de substances chimiques polluantes, sont les plus respectueux de notre peau. Beaucoup de marques traditionnelles ont d’ailleurs lancé leur gamme de produits bio, alliant efficacité et naturel. On reconnaît un produit bio grâce à la présence d’un label comme Cosmebio ou Ecocert. Pour plus d’informations, on vous conseille l’excellent mini guide de l’Association Santé Environnement France.

conseils_limiter_entretien_jardin

Entretenir sa maison avec des produits naturels

Avec les travaux intérieurs de rénovation ou de décoration, une isolation, une ventilation ou un chauffage non adaptés ou mal utilisés, ou encore l’emploi régulier de produits d’entretien toxiques, l’air de nos habitations est bien souvent pollué. Dix fois plus nocif qu’à l’extérieur, il contient un cocktail de polluants allergisants, en cause dans de nombreuses pathologies. Pour limiter la pollution intérieure, il est donc important d’identifier les produits chimiques qui nuisent à notre santé, d’en limiter l’usage et de choisir des alternatives plus naturelles.
Les produits d’entretien achetés dans le commerce peuvent par exemple être remplacés par des produits home made respectueux de l’environnement et de votre peau. Pour fabriquer du liquide vaisselle doux pour les mains, vous aurez besoin d’un peu d’eau, de bicarbonate de soude, de savon noir, de savon de Marseille, de miel, d’huiles essentielles (citron, pamplemousse ou thym) et d’huile d’amande douce. A vous la peau de velours !

Crédit : Esprit Cabane

Crédit : Esprit Cabane

Privilégier les transports peu polluants

Les médecins conseillent de pratiquer au minimum 30 minutes d’activité physique quotidienne. Pourquoi ne pas profiter du trajet domicile-travail pour respecter cette recommandation ? Vélo, marche, patinette, rollers : ces modes de transport « écolo » vous permettront de garder la forme tout en diminuant votre empreinte écologique. Un double bénéfice qui devrait vous motiver à laisser la voiture au garage.

Le recyclage, un enjeu de santé publique

On sait tous que le recyclage contribue à la préservation de l’environnement ; on en connaît moins l’enjeu sanitaire. Les piles, par exemple, contiennent une grande quantité de métaux lourds (mercure, zinc, plomb, cadmium), dont certains sont toxiques pour l’homme : intoxication possible en cas d’ingestion ou d’inhalation, troubles neurologiques, maladies du système nerveux, des reins, etc. Pourtant, 1 pile sur 10 seulement est recyclée. Il est donc nécessaire d’adopter ce réflexe pour limiter les dégâts sur la santé.

En résumé : 5 idées pour commencer

– Se renseigner pour trouver près de chez soi une structure qui vous proposera un panier bio hebdomadaire (comme le Campanier par exemple, ou Mon Panier Bio)
– Faire la chasse aux produits d’entretien toxiques, choisir des alternatives plus écologiques (comme Ome naturel ou l’Arbre Vert). Prochaine étape : les faire soi-même.
– Choisir une crème bio pour hydrater sa peau (chez Mademoiselle Bio, ou Vitalibio), et un shampooing et gel douche naturel (sélection ici)
– Prendre son vélo pour les trajets courts, puis petit à petit s’adapter à de plus longues distances
– Apporter ses piles usagées aux points de collecte (pour trouver le plus proche de chez vous, rendez-vous sur ce site)

A vous de jouer !