Guide pratique de la prévention : 5 conseils pour agir au quotidien

« Mieux vaut prévenir que guérir », dit le vieil adage. « An apple a day keeps the doctor away » (une pomme par jour éloigne le médecin), en affirme un autre. La prévention fait partie des notions que l’on entend quotidiennement dans les médias, et on peut parfois se sentir un peu perdu(e). Qu’est-ce que cela veut dire aujourd’hui ? Comment intégrer la prévention dans la vie de tous les jours ? On vous dit tout à travers cinq conseils à appliquer dès maintenant !

Crédit photo le pot-ager

Premier conseil : apprenez à bien vous informer

Prévenir signifie « informer quelqu’un », « le mettre au courant de ce qui va se produire pour qu’il ne soit pas pris au dépourvu ». En matière de santé, la prévention consiste à adopter les bonnes habitudes pour préserver son capital. Et pour cela, bien s’informer c’est justement capital !

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Comme l’affirme le site tabac-info-service.fr, « quand on sait, c’est plus facile d’arrêter ». Prenez donc le temps de vous informer sur ce qui vous rend dépendant et sur ce que vous risquez vraiment. Vous vous interrogez sur l’utilité de la vaccination pour vos enfants ? Parlez-en à votre médecin qui saura vous expliquer pourquoi cette étape est essentielle.

De manière générale, n’hésitez-pas à consulter les professionnels de la santé pour obtenir des informations sur les sujets qui vous intéressent ou vous préoccupent. Utilisez Internet avec prudence : quand vous tapez un sujet santé sur un moteur de recherche, parfois les premiers résultats ne sont plus d’actualité (attention par exemple aux sujets sur les forums qui datent de plusieurs années !). Privilégiez les sources officielles, elles sont fiables et régulièrement mises à jour. Pensez par exemple au site de l’INPES ou à Sante.gouv.fr, le site du Ministère de la Santé, les deux concentrent un grand nombre d’informations sur la santé et la prévention.

Crédit photo : Institut Pasteur

Crédit photo : Institut Pasteur

Deuxième conseil : sortez des sentiers battus

Dans certaines cultures, notamment asiatiques, la prévention fait partie du quotidien : c’est même le B.A.-BA de la médecine. Et c’est accessible à tous.

L’un des exemples les plus marquants est la pratique du massage : en Occident, le massage est un moment de plaisir et de détente que l’on pratique en institut de beauté. En Asie, c’est une branche de la médecine traditionnelle que l’on pratique pour prévenir les maladies et empêcher les blocages de s’accumuler. Dans des pays comme la Thaïlande, il est fréquent de se faire masser au moins une fois par jour ! On se masse à la maison, en famille, entre amis.

Inspirez-vous de cette culture du massage pour prévenir les douleurs. Vous pouvez prendre des cours pour apprendre l’automassage, acquérir des objets à utiliser chez vous pour soulager les muscles à la fin d’une rude journée. Coussins chauffants, appareils ou produits de massage aux huiles essentielles… il existe même des sièges massants conçus pour se relaxer durant un trajet en voiture. Pourquoi s’en priver ?

Crédit photo : C. Kontogiorgos

Crédit photo : C. Kontogiorgos

Troisième conseil : écouter son corps

La prévention réside bien souvent dans les petites habitudes du quotidien. L’important, c’est de savoir écouter son corps. Ainsi, les métiers de bureau nous obligent à rester assis la plus grande partie de la journée. Des études récentes nous alertent sur les dangers de cette position : risques de diabète, maladies cardiovasculaires, obésité…

Vous avez souvent mal au dos au bureau ? Commencez par vérifier la hauteur de votre fauteuil, apprenez à adopter la bonne posture, et équipez-vous si besoin. Un simple tapis de souris ergonomique peut changer la vie ! On sait aussi que se lever, prendre une pause en marchant quelques minutes a des effets bénéfiques sur le long-terme.

En dehors du bureau, vous sentez que vous manquez d’activité physique mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez l’application « Bougez près de chez vous » qui propose plein d’idées de sorties nature et culture en fonction de votre lieu de résidence. Pratique et utile au quotidien.

 

bougez-pres-de-chez-vous

Le site « bougez près de chez vous »

Quatrième conseil : po-si-ti-vez !

Grâce aux nombreuses campagnes sur ces sujets, nous connaissons tous les bonnes pratiques à adopter dans notre vie quotidienne : faire du sport, manger 5 fruits et légumes par jour, bien dormir… mais pour passer à l’action, il faut cesser de penser en termes de contraintes. Le secret : penser la prévention comme un plaisir plutôt que comme une privation. Si si, c’est possible !

Parlons de votre alimentation. Vous êtes décidé(e) à manger plus sain ? Découvrez l’étendue de l’offre biologique qui s’est considérablement diversifiée ces dernières années. Vous pouvez désormais trouver des produits bio dans les enseignes spécialisées, dans les petits commerces, et dans les grandes surfaces. Ne vous contraignez-pas en vous imposant un régime 100% naturel du jour au lendemain. Commencez par diversifiez votre alimentation, et privilégiez le « mieux » au « plus ». Pour trouver l’inspiration, saluons l’initiative de mangerbouger.fr, qui propose sa « fabrique à menus » : un générateur d’idées pour composer des menus simples et équilibrés.

Cinquième conseil : faites preuve de bon sens

C’est un fait, nous avons tendance à être fascinés par le risque. Regardez par exemple le nombre de scénarios catastrophe évoquant virus foudroyants, cataclysmes et autres fins du monde… Il faut que cela reste du cinéma !

L’attitude qui consiste à se méfier de tout n’est pas la plus appropriée. En France, notre culture du principe de précaution pose parfois de problème : éviter le risque à tout prix est impossible, le risque fait partie de la vie. Le bon sens consiste à savoir doser ce risque pour éviter les pièges sans pour autant tomber dans la psychose. La privation est l’ennemi de la prévention ! Profitez de la vie en étant raisonnable, c’est une bonne philosophie.