La gym douce, je m’y mets quand ?

On le sait, pour rester en forme, la pratique régulière d’une activité sportive est indispensable. Mais quand on n’a pas les capacités physiques ou simplement pas la fibre sportive, faire de l’exercice peut être très compliqué. Si vous êtes dans ce cas, la gym douce peut vous aider !

La gym douce, qu’est-ce que c’est ?

Lors de ses débuts en Europe, à la fin du XIXe siècle, la gymnastique est d’abord pensée comme un moyen de mettre son physique au service d’un bien-être général. C’est en tout cas la thèse que défend le médecin hygiéniste Philippe Tissié, fervent adepte de la gymnastique suédoise. Il voit dans le sport un moyen de canaliser la violence, de permettre à chacun de s’épanouir, et préfère l’idée de la gym pour tous à celle de la compétition. La gym douce combine des exercices inspirés du fitness, du stretching, de la musculation, parfois du yoga. Mais comme son nom l’indique, la gym douce n’exige pas de condition physique particulière, elle est accessible à tous et à tout âge. Femmes enceintes, jeunes mamans, seniors, tout le monde peut s’y mettre. La gym douce est également pratiquée comme un échauffement doux juste avant la pratique de sports plus physiques.

Quels exercices ?

Les étirements sont au cœur de la gym douce. Il s’agit de les combiner à des exercices de respiration, pour détendre les muscles et évacuer les tensions. Elle peut également comprendre de petits exercices de massage, focalisés sur des endroits stratégiques du corps.

sport-salle

L’intérêt de la gym douce

La pratique de la gym douce permet d’abord de ressentir tous les bénéfices d’une activité physique régulière. Elle aide à prendre conscience de son corps, pour développer son potentiel et travailler sur ses faiblesses. On travaille sur sa respiration, pour mieux la maîtriser. Cela permet d’évacuer les tensions nerveuses et le stress de la journée, et surtout, à plus long terme, de conserver un cœur en bonne santé et de tonifier ses muscles. Elle favorise le sommeil, l’élimination des toxines, la diminution des douleurs de dos… que des bénéfices ! Bref, la gym douce fait travailler l’ensemble du corps, et permet accessoirement de brûler quelques calories…

Crédit photo C. Marquis

Crédit photo C. Marquis

Où pratiquer la gym douce ?

La plupart des clubs et associations de gymnastique proposent des cours de gym douce, n’hésitez pas à poser la question. Certains sont même entièrement spécialisés dans cette discipline. Pratiquer dans un club, c’est la garantie d’être bien encadré et accompagné pendant les séances, tout en profitant d’une dynamique collective souvent source de motivation. A la belle saison, il est possible de trouver des cours de gym douce en plein air : sur la plage, dans un parc, et même au cœur de la ville ! C’est l’idéal pour allier l’exercice au plaisir du grand air.

Crédit photo : ville de Valence

Crédit photo ville de Valence

La gym douce à la maison

Vous pouvez aussi pratiquer la gym douce chez vous. Pour ressentir tous les bienfaits de la gym douce, l’important est de se tenir à une pratique régulière. Une séance d’une demi-heure à une heure deux fois par semaine est un bon rythme. Alors, vous commencez quand ?