Incontinence urinaire : mieux vivre son quotidien

Encore tabou, l’incontinence des adultes touche un grand nombre de personnes. Femmes enceintes, jeunes mamans, handicapés, séniors. Pour autant, elle ne doit pas devenir une fatalité, car il est possible de vivre avec, tout en limitant les désagréments. D’ailleurs, des solutions existent : protections adaptées, tonification du corps… le point dans cet article.

Femme seniors fuite urinaire

Les femmes particulièrement touchées

Lorsque l’incontinence frappe, c’est toute la vie quotidienne qui s’en trouve affectée.

Cette perte involontaire des urines touche davantage les femmes que les hommes, pour des raisons essentiellement physiologiques. L’urètre féminin est plus court et le périnée davantage sollicité. Avec l’âge et l’apparition de la ménopause, ces dysfonctionnements physiques tendent à s’accroître. En effet, l’arrêt de la sécrétion d’œstrogènes associé à la baisse du taux de collagène entraîne une perte de l’élasticité des tissus. Cette modification affecte le tonus des muscles et des ligaments qui supportent le plancher pelvien. Les sphincters se contractent moins et la vessie peut laisser échapper un peu d’urine. Les femmes ayant vécu une ou plusieurs grossesses sont elles aussi concernées par ce désagrément. Parfois, c’est la prise de médicaments ou des pathologies régulières liées à la vessie qui expliquent l’apparition de l’incontinence urinaire.

Les hommes eux aussi concernés

Chez les hommes, l’incontinence urinaire apparaît souvent à partir de 70 ans et reste essentiellement liée aux problèmes prostatiques. Au fil des années, la prostate grossit et il n’est pas rare qu’elle bloque la vessie et dérègle l’évacuation de l’urine. Mais des traitements existent : ils visent à diminuer par voie médicamenteuse, le volume de la prostate. Dans des cas moins fréquents, l’opération chirurgicale est conseillée. L’incontinence urinaire est aggravée par de nombreux facteurs : l’hypertension et le tabagisme sont les plus répandus. Prenons l’exemple du tabac : les fumeurs réguliers souffrent régulièrement de toux chroniques. Ces toux exercent des pressions répétées sur les muscles abdominaux ainsi que le périnée. Conséquence : le muscle pelvien s’affaiblit. S’ensuit un relâchement qui augmente le risque de fuites. Il arrive en outre que des hommes ayant été opérés de la prostate souffrent d’incontinence en raison de traitements médicamenteux dont les effets secondaires endommagent les tissus du sphincter urinaire. Des séances de rééducation sphinctériennes ou la pose d’une prothèse artificielle donnent des résultats satisfaisants.

Homme fuites urinaires et incontinence

Ne pas hésiter à consulter

L’incontinence urinaire se dépiste. Au moindre doute, parlez-en à votre médecin. Il vous prescrira un test de dépistage et vous posera quelques questions sur le type de gêne dont vous souffrez et les situations au cours desquelles les fuites se produisent. S’agit-il de fuites par impériosité ? (dues à des contractions anarchiques du muscle de la vessie), de fuites d’efforts ? (caractérisées par une faiblesse des muscles du périnée) ou mixte ? (incontinence d’effort combinée à l’impériosité).

Il évoquera avec vous vos antécédents médico-chirurgicaux et familiaux : obésité, tabagisme, alcoolisme ? Certaines boissons alcoolisées, ainsi que le café et le thé, contractent parfois de façon inappropriée certains muscles de la vessie. 

Un examen des urines pourra confirmer le diagnostic du professionnel de santé.

Quel dispositif médical choisir ?

Le choix d’un bon matériel médical est très important. Il aide le patient à se sentir moins démuni et à devenir acteur de son changement.

Plusieurs types de protections existent : anatomiques, coquilles, changes complets, slips absorbants ou intraversables (body, shorty, boxer, culotte). Ils sont conçus pour les hommes et les femmes. Ce tableau vous aidera à choisir la protection la plus adaptée à la situation que vous rencontrez.

Autres références incontournables : les produits nettoyants spéciaux. Ils permettent de garder une hygiène irréprochable lors de la toilette quotidienne ou en cas d’accident (lingettes spéciales), le tout sans irriter votre peau. DISTRI CLUB MEDICAL propose par ailleurs, avec son partenaire Rivadis, toute une gamme de produits de soins idéaux pour prévenir le risque d’escarres. Cliquez ici pour en savoir plus.

Enfin, les alèses de lit et les protèges-draps vous apporteront une sécurité et un confort optimaux.

Renforcer son périnée grâce à l’électrostimulation

Pour aider à la consolidation de l’ensemble des muscles du périnée chez la femme et chez l’homme, l’électrostimulateur périnéal INNOVO® est tout à fait indiqué. Sa technologie de pointe envoie des signaux multidirectionnels grâce à 8 électrodes placées à l’intérieur d’un short INNOVO®. Ces signaux permettent de faire travailler l’ensemble des muscles du plancher pelvien.

L’électrostimulateur INNOVO® est parfaiten prévention et en entretien. Il assure la conservation d’un bon tonus musculaire et limite les risques de relâchement, de fuite urinaire ou de descente d’organes.

Contre-indications : L’appareil ne doit pas être utilisé en cas d’épilepsie, de dénervation périphérique ou totale du plancher pelvien, de port de stimulateur cardiaque, de grossesse ou de cardiopathie.