La confiance en soi, ça s’apprend !

La confiance en soi n’est ni un don, ni une qualité innée, il s'agit plutôt de la perception que nous avons de nous-même vis à vis de la manière dont nous réagissons aux événements du quotidien. C'est un sentiment tout à fait subjectif puisqu'il correspond à l'image que l'on a de soi-même, par rapport à soi mais également par rapport aux autres. Tout au long de notre vie, notre confiance en soi peut évoluer, alors si vous en manquez, voici quelques clés pour vous aider à la retrouver ou même à l'acquérir !

Se connaître

Bien se connaître est sans doute la clé la plus importante pour avoir en confiance en soi, car de ce que nous savons de nous, découle notre estime de nous-même. Posez-vous un instant et réfléchissez posément à tout ce que vous avez réussi dans votre vie et la manière dont vous avez réussi à surmonter les échecs et les épreuves de la vie. Vos succès sont vos atouts, et la manière dont vous avez réussi à rebondir après un échec démontre vos forces. De cette manière, vous avez appris à poser un curseur au niveau de vos limites. Vous savez alors ce que vous êtes capable d’accomplir et ce qu’il vous est moins simple d’atteindre. Bien vous connaître vous permettra de valoriser vos points forts tout en travaillant et en atténuant vos points faibles. C’est la première étape pour acquérir de la confiance en vous !

 

Savoir être positif

L’adage du « verre à moitié plein ou à moitié vide » n’est pas vide de sens! Au contraire, sachez reconnaître tout ce qu’il y a de positif dans votre vie, comme dans toutes les petites choses du quotidien. Trouvez le positif dans votre carrière, dans votre accomplissement personnel, dans votre cercle social, dans votre vie familiale. Trouver une place de parking facilement, profiter sur une ligne droite de tous les feux vert, profiter d’un rayon de soleil, marcher pieds nus dans l’herbe fraîche : toutes ces petites choses doivent vous apporter de la joie au même titre qu’une promotion professionnelle ou la réussite d’un enfant à un examen. Le fait de valoriser le positif dans nos vies, du plus insignifiant au plus important, influe même implicitement sur notre posture vis-à-vis de celle-ci. Face aux épreuves, vous saurez que vous pouvez vous en sortir. Et face aux évènements heureux, ils seront de formidables reboosteurs d’énergie. Voir le verre à moitié plein, c’est simplement accorder plus d’importance au positif et reléguer les tracas du quotidien en arrière-plan en sachant que l’on sera capable de les gérer.

 

S’affirmer

Certains sont timides, d’autres envahis de tracas et de soucis; dans tous les cas, votre confiance en vous peut s’en trouver dégradée. Pourtant, vous devez apprendre à vous affirmer pour booster votre confiance en vous. Assumer ses choix, ses décisions, ses goûts, ses avis c’est permettre à ses émotions de s’exprimer et c’est là une des clés de la confiance et de l’estime de soi. N’ayez plus peur du jugement des autres, car chaque être est différent, alors n’ayez crainte des comparaisons. Apprendre à s’exprimer auprès d’un patron, d’un collègue, d’un voisin, d’un ami vous aidera à vous sentir plus « à l’aise dans vos baskets ». Pourquoi ne pas vous inscrire à un cours de théâtre d’improvisation ou bien à un atelier de prise de parole en public pour acquérir les techniques qui vous permettront de vous exprimer clairement et sainement ?

S’affirmer c’est se faire confiance et assumer qui l’on est. Vous verrez que naturellement, en travaillant sur cet aspect là, c’est également votre attitude physique qui va évoluer. Petit à petit, vos épaules vont se redresser, votre cage thoracique sera large et ouverte et vous porterez le regard haut plutôt que bas et fuyant.

 

Oser

La confiance que vous vous portez dépend grandement de ce que vous réussirez à accomplir. Bien sur, lorsque l’on en manque, l’attitude-réflexe consiste le plus souvent à rester dans sa zone de confort. Parfois même à se prostrer pour éviter les échecs, parce qu’il nous font peur et nous effraient, parce que nous ne nous sentons pas capable de les affronter. Vous ne tentez rien car vous croyez que vous n’y arriverez pas.

Rien ne sert de déplacer une montagne pour affirmer sa confiance en soi ! Il suffit plutôt d’engager une démarche personnelle en se promettant d’essayer d’atteindre nos buts et nos objectifs, même à petits pas et faire de son mieux dans toutes les actions que nous menons au quotidien. C’est une promesse saine et simple, sans objectif inatteignable, puisque le principe est d’essayer en faisant de votre mieux.

 

La confiance, comme l’estime de soi est une sensation qui évolue et qui peut croître à mesure que nous évoluons. Vous voilà en possession des quelques leviers à mettre en place au quotidien pour acquérir confiance en vous.