Nos astuces pour déjouer les risques de l’été

L'été, saison de tous les dangers ? Que vous partiez en vacances ou non, il y a quelques règles et astuces à connaître pour passer un été en toute tranquillité. Suivez le guide !

Crédit Wikimedia

Le mal des transports : aérez-vous !

Le mal des transports a son petit nom scientifique : la cinépathie, ou cinéthose. Cela correspond à un trouble vécu par le cerveau, qui reçoit des informations contradictoires entre la perception visuelle et la perception du déplacement. Elle peut se produire en voiture, en bateau, en train, en avion, et les enfants y sont souvent plus sensibles.

Pour limiter les nuisances en voiture, il faut veiller à manger quelque chose de léger avant le départ. Dans la mesure du possible, ménagez-vous de bonnes conditions : reposé, en limitant au maximum les sources de stress. L’intérieur de la voiture doit être clair et aééré. Pour lutter contre la nausée, de nombreux médicaments existent et sont à prendre une heure avant le départ. Sur la route, faites des pauses régulières, incitez les enfants à bien respirer. L’astuce qui consiste à fixer un point fixe dans la continuité de la route s’avère toujours très utile. Si votre enfant joue ou lit pendant le trajet, cela peut favoriser les nausées.

mal-transports

Crédit  Flickr / S.Duckworth

Soleil et coups de chaleur : protection maximum

On ne le répètera jamais assez, le temps est fini où l’on s’exposait au soleil sans protection et sans limite de temps. Aujourd’hui, on le sait, l’abus de soleil est dangereux pour la santé ! Les rayons ultraviolets, à trop haute dose, sont très mauvais pour la peau et pour les yeux. De plus, contrairement à ce que l’on pense, la sensation de chaleur n’est pas liée à la force des rayons. Les rayons peuvent être très forts même sous les nuages, si on s’expose durant les heures dangereuses.

Pour se protéger, il n’y a pas de secret : on ne s’expose pas entre 12h et 16h, on applique une crème solaire avec un indice de haute protection (25 minimum), et on bannit les huiles et autres graisses à traire destinées à accélérer le bronzage. Oui, c’est promis, vous bronzerez avec de la crème solaire, même avec un fort indice !  En ville aussi, il est bon d’appliquer le matin une crème protectrice sur le visage. Invisible, elle vous protègera avec en bonus un petit parfum de vacances.

Du côté des enfants, c’est t-shirt, lunettes et chapeau obligatoire sur la plage, et bouteilles d’eau à volonté.

Crédit Flickr

Crédit Flickr

Canicule : repos pour les plus fragiles

En cas de canicule, les règles à suivre sont simples : il faut rester chez soi (quand on le peut), au calme, et se reposer. On ferme rideaux et volets pour garder son intérieur le plus frais possible. Et pour rafraîchir son organisme, tous les moyens sont bons : appliquer des linges humides sur le corps, prendre des douche froides régulières, et bien sûr boire en grande quantité.

Le plus important est de veiller sur les personnes les plus fragiles, notamment les personnes âgées. On peut tous agir pour limiter les risques en aidant ceux qui y sont le plus exposés.

Les insectes : merci l’huile essentielle de citronnelle

En été, les insectes sont partout ! On pense surtout à nos chers amis les moustiques qui peuvent transformer un lieu paradisiaque en véritable guet-apens. Pour prévenir les piqûres, on mise sur l’huile essentielle de citronnelle, bio de préférence, dont l’odeur bien connue éloigne les indésirables. Trois gouttes sur la peau suffisent, et en cas de piqûre elle a même le pouvoir d’atténuer les démangeaisons.

Crédit Flickr / J.Tann

Crédit Flickr / J.Tann

Pour prévenir les piqûre de guêpes, on ne laisse pas d’eau stagnante ou de nourriture en extérieur, c’est le meilleur moyen de les attirer. En cas de piqûre, on peut retirer délicatement le dard avec une pince à épiler, en veillant à ne pas écraser la poche à venin. Pour soulager la douleur, de la glace et si besoin un médicament en baume peuvent être efficace. Si l’œdème ne faiblit pas et que vous vous sentez mal, vous faites peut-être une allergie (cela reste malgré tout très rare), et il faut appeler les pompiers.

Maintenant que vous êtes parés, passez un bel été !