Les risques psychosociaux : mieux les comprendre pour pouvoir y faire face

Stress, troubles du sommeil, problèmes de concentration, angoisses, violences… ces maux que l’on connaît bien sont les risques psychosociaux. On peut tous agir pour aider ceux qui y sont confrontés.

Crédit photo Amy McTigue

Les risques psychosociaux (RPS) sont difficiles à cerner : d’abord parce qu’ils n’ont aucun statut juridique ou statistique, ensuite parce qu’ils relèvent d’un vécu subjectif.

Ce qui est certain, c’est que le stress n’est qu’une manifestation de ces troubles, l’arbre qui cache parfois une forêt de mal-être professionnel : horaires à rallonge, harcèlement, impossibilité de concilier vie personnelle et professionnelle… Près de la moitié des salariés français seraient victimes de RPS, à différents degrés. Outre les dégâts sur la santé des personnes touchées, les risques psychosociaux affectent aussi l’efficacité des entreprises. Voilà pourquoi il est urgent de traiter le problème.

too-much-noise

A quoi sont dus les risques psychosociaux ?

On établit quatre types de facteurs : d’abord, l’organisation du travail qui exige autonomie, respect des délais, concentration, et dont les règles ne sont pas toujours très claires. Ensuite, les relations de travail avec ses collègues et ses managers, puis les valeurs et les attentes des salariés, qui sont parfois en contradiction avec celles de l’entreprise. La difficulté d’équilibrer vie personnelle et vie professionnelle est au cœur du sujet. Enfin, les changements qui caractérisent notre monde du travail sont en cause : nouveautés technologiques, incertitudes quant à la pérennité de son emploi, restructurations.

Comment lutter contre les risques psychosociaux ?

Au niveau de l’entreprise, c’est l’organisation du travail qui doit évoluer. On avance, lentement mais sûrement, vers un modèle d’entreprise qui veille au bien-être de ses employés. Préserver leur « capital humain » est l’un des piliers de la responsabilité sociétale des entreprises autant qu’une nécessité pour elles.

La gestion de l’espace physique de l’entreprise est essentielle. Les entreprises développent des initiatives intéressantes : la création d’espaces de détente et de coins verts, de crèches , de salles de sport, de services de conciergerie (oui oui, ça existe !), tout cela concourt à diminuer le stress des salariés.

Une crèche d'entreprise (crédit photo, AFCB Aménagement)

Une crèche d’entreprise (crédit photo, AFCB Aménagement)

Au-delà de l’amélioration des conditions de travail par un meilleur aménagement des lieux, c’est bien le travail en lui-même qui doit évoluer. Dans ce domaine, certaines entreprises mettent en place des systèmes de tutorat ou de parrainage pour ne pas laisser les collaborateurs livrés à eux-mêmes. Le principe : constituer des duos complémentaires entre les générations et les compétences. De manière plus globale, c’est tout le système de hiérarchie traditionnelle qui est en train d’évoluer. On passe d’une hiérarchie verticale à un mode de management horizontal, dans lequel chacun a son rôle à jouer. La responsabilisation de chaque individu permet aussi de donner du sens à son travail, au contraire de l’exécution automatique d’une tâche. Les possibilités d’évolution interne, la formation, la possibilité d’aménager ses horaires jouent également un rôle important dans la prévention des risques et, de manière plus générale, le bien-être des employés.

Risques psychosociaux : savoir donner l’alerte

C’est donc au niveau de l’entreprise que les choses doivent bouger. A son propre niveau, il s’agit d’être à l’écoute de soi et/ou de collègues qui seraient en situation de souffrance professionnelle. Il ne faut pas hésiter à tirer la sonnette d’alarme auprès de médiateurs au sein de l’entreprise, qui pourront par exemple organiser un groupe de travail sur le stress avec l’aide d’organismes comme l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles).

Pour tout savoir sur les RPS, le site officiel « Travailler mieux » recense toutes les informations sur le sujet : classement des risques psychosociaux selon les professions, réponses aux idées reçues, textes de lois, témoignages d’entreprises ayant mis en place de bonnes pratiques, et même des outils d’aide à la prévention des RPS.