L’hiver est là : Prenez soin de vous !

Températures froides, manque de lumière, humidité ambiante, l’hiver est une période parfois difficile à traverser pour certains d’entre vous dont le corps, le système immunitaire et le moral se retrouvent fragilisés. Pourtant, des solutions existent. Voici quelques conseils qui vous aideront à affronter avec optimisme les grands froids de janvier ! Liens utiles

L’hiver est là : Prenez soin de vous !

L’hiver est là : Prenez soin de vous !

Première étape : on dope son immunité

Si une alimentation saine et équilibrée est une condition préalable pour passer un hiver en bonne santé, il est important de rappeler qu’en cette période de l’année, le système immunitaire des séniors a tendance à s’affaiblir. Pour faire barrière aux virus et aux microbes, n’hésitez pas à aider votre corps avec des solutions naturelles. Par exemple :

Les vitamines et minéraux

Les vitamines et minéraux soutiennent le fonctionnement de votre système immunitaire. La vitamine la plus connue est sans conteste la vitamine C, dont les actions antioxydantes luttent contre les infections. Essentielle pour notre organisme, elle doit être consommée tous les jours et à plusieurs reprises car notre corps ne la fabrique pas et ne la stocke pas.

Vous la retrouverez en grandes quantité dans le cassis, le persil, les poivrons crus mais aussi le raifort et les litchis frais. Les oranges et les citrons en possèdent mais en sont moins pourvus.

Soyez également généreux en vitamine D, celle que notre peau synthétise grâce au soleil mais dont on manque en hiver. Les poissons gras comme le saumon, le maquereau, le hareng et les sardines en sont gorgés.

Les Omégas 3, que l’on retrouve dans le poisson, sont abondants dans les fruits secs type noix ou amandes. Et puis, n’oubliez pas de cuisiner l’ail à toutes les sauces, c’est un formidable antibiotique naturel.

Enfin, le zinc joue, lui aussi un rôle important dans le développement de l’immunité. C’est en outre un bon antiviral. Les huîtres et le germe de blé (que l’on retrouve dans le pain complet et/ou noir) en sont remplis !

Les probiotiques

Pour se défendre des attaques extérieures, soignez vos intestins. En effet, 60% de nos micro-organismes s’y logent (bactéries, levures, champignons, virus). Faites donc le plein de probiotiques, et ce de façon quotidienne. Ils vous aideront à restaurer votre flore intestinale (souvent endommagée par la prise d’antibiotiques) mais aussi à la renforcer. Vous trouverez des probiotiques dans les yaourts, la choucroute ou encore le kéfir.

Plantes et huiles essentielles

Certaines plantes, comme l’échinacée, sont de formidables stimulants pour l’organisme. Associées à la menthe ou au thym, elles offrent une action antibactérienne et antivirale. Du côté des huiles essentielles, les huiles d’Arbre à thé ou de Ravintsara agissent comme de véritables boucliers de protection face aux virus. Attention cependant avant d’utiliser les huiles essentielles. Certaines ne doivent pas être ingérées et d’autres sont dermocaustiques. L’avis d’un pharmacien est toujours nécessaire.

Deuxième étape : on chouchoute sa maison

Hiver : on chouchoute sa maison

Pour limiter les affections de l’hiver, votre lieu de vie doit être sain. Un lieu de vie salubre vous assure les conditions d’une bonne santé.

On aère, plutôt deux fois qu’une

Nos intérieurs sont remplis de microbes et de polluants. On peine à l’imaginer mais la pollution de nos intérieurs est parfois plus importante que la pollution extérieure. Pour chasser toutes ces particules, renouvelez votre air tous les jours, surtout dans les chambres, matin et soir. Cela vous permettra de bénéficier d’un sommeil plus apaisé et plus réparateur.

On règle la température des thermostats

Pour votre santé, celle de la planète mais aussi pour vos économies, inutile de dépasser 17 ° dans les chambres et 19 ° dans les autres pièces. Si vous chauffez trop votre intérieur, un grand écart avec la température extérieure pourrait affecter votre organisme. Si vous êtes chez vous et que le froid chatouille, sortez les lainages et associez-les aux produits chauffants de DISTRI CLUB MEDICAL. Avez-vous pensé à nos bouillottes électriques et autres ceintures chauffantes ? (voir plus bas).

Troisième étape : on se cajole !

On sort

Pour votre bien-être physique et moral, les sorties sont nécessaires. Même pour les petites tâches du quotidien. Dans la mesure du possible, faites une balade ou quelques achats à pieds. Et essayez de ne pas rester seuls. Allez saluer vos voisins, participez à des rendez-vous jeux, cafés philo, détente. Il est important de réduire les périodes de solitude. Les moments au cours desquels vous êtes entourés sont des moments chaleureux et réconfortants.

A l’extérieur, couvrez-vous, et privilégiez les extrémités. La tête est une partie du corps qui peut connaître jusqu’à 30 % de déperdition de chaleur. Portez une écharpe et des gants et chaussez-vous chaudement (chaussures montantes, chaussettes en laine).

On s’hydrate

Avec l’âge, il faut veiller à ne pas se déshydrater. D’abord parce que la proportion d’eau dans l’organisme est plus faible : 75 % chez le nourrisson, 50% chez le sénior. Ensuite parce que les reins ont plus de difficultés à concentrer les urines. Pour libérer les déchets, il faut éliminer davantage d’eau. Enfin, les hormones qui régulent la sensation de soif sont moins performantes avec l’âge.

Ajoutez à cela le fait que certains médicaments ou maladies comme le diabète ou l’incontinence accentuent les pertes en eau et vous comprendrez l’importance d’une bonne hydratation. L’apport en eau conseillé aux Séniors est de 30ml par kilo par jour (sauf si vous souffrez d’insuffisance rénale, dans ce cas, il faudra vous référer aux préconisations de votre médecin)*. Ainsi, si vous pesez 70 kilos, il vous faudra boire un peu plus de 2 litres d’eau par jour (sous forme d’aliments riches en eau et de boisson).

On s’offre une cure de lumière et de produits chauffants

En hiver, le manque de lumière entraîne des effets parfois indésirables sur le moral et les humeurs. Fatigue, manque de force, insomnies… Pour lutter contre ce qui ressemble la plupart du temps à une dépression saisonnière, n’hésitez pas à tester la luminothérapie.

Cette technique consiste à s’exposer à une source de lumière artificielle s’apparentant à la lumière du soleil. Ces sources sont produites par une lampe spéciale qui s’installe sur un bureau. Cette lampe permet de s’exposer durant quelques minutes à une luminosité régénérante. Veillez cependant à demander l’avis d’un médecin, notamment si vous souffrez de maladies oculaires car les ampoules ont une forte intensité.

Vous êtes frileux ? Votre corps demande de la chaleur ? Saviez-vous que DISTRI CLUB MEDICAL possède toute une gamme de produits chauffants ? Depuis la traditionnelle bouillotte à la chancelière chauffante et massante en passant par les coussins, oreillers et couvertures chauffantes, chacun trouvera son bonheur pour passer un hiver douillet et bien au chaud !

*Martin A et al. Apports nutritionnels conseillés pour la population française. Chapitre « Personnes âgées ». Lavoisier, Tec et Doc, 2001.