Manger mieux… pour digérer mieux

Difficultés de digestion, ballonnements, constipation : la machine qui nous transporte devient plus chaotique avec l’âge. Pourtant, en modifiant légèrement ses habitudes, il est possible de retrouver un semblant d’équilibre. Et si une meilleure digestion passait par de nouvelles approches alimentaires ?

Couple seniors à table

Le scénario se répète de plus en plus souvent. Vous vous installez dans votre canapé ou vaquez à une occupation quotidienne lorsque votre attention est captée par des gargouillements, des ballonnements ou une gêne intestinale. À bien y réfléchir, vous vous dites que cet inconfort aurait pu continuer longtemps car les manifestations demeurent légères. Mais ce qui vous inquiète, c’est le rapprochement de ces troubles. N’ayez crainte : avec l’âge, les sucs digestifs qui dégradent les aliments deviennent moins efficaces et l’intestin nous joue des tours en devenant plus paresseux qu’autrefois. Des désagréments bénins en somme… votre médecin saura vous rassurer si nécessaire. En revanche, si ces maux sont très intenses, douloureux et entrainent un grand état de fatigue, une perte de poids importante, une pâleur inhabituelle voire des selles très sombres, consulter devient impératif.  

En cuisine : faites table rase de certaines manies

Couple à table

Dans des situations sans gravité, il est possible de retrouver un relatif équilibre intestinal en modifiant légèrement ses habitudes alimentaires. Soyons honnête, il n’existe pas de régime miracle ou d’aliment salvateur. En revanche, certains gestes sont très utiles. Par exemple, coupez des petits morceaux de nourriture et prenez le temps de les mastiquer plus longtemps. Cette approche favorise la production de sucs gastriques et de salive. Et la salive est précieuse, elle aide à une meilleure digestion.

Des aliments forts de café !

Senior devant sa boisson

Pour retrouver une vitalité intestinale, certains produits sont à proscrire notamment ceux qui entraînent des brûlures d’estomac, à l’instar du café. Sa richesse en caféine accroît l’acidité gastrique. Attention aussi aux épices, aux vinaigres, à l’alcool et à certains plats trop gras qui sont autant de perturbateurs de digestion ! L’estomac évacue d’ailleurs les graisses en dernier.

Et le lactose, on ose ?

Senior mange son yaourt

En vérité, il faudrait plutôt l’éviter, tout du moins le réduire de manière drastique, car l’intestin ne produit pas assez de lactase pour le digérer. La lactase est une enzyme qui décompose le lactose en deux sucres, ils sont ensuite plus facilement absorbés par l’intestin. Si vous ne pouvez pas vous passer de produits laitiers, tournez-vous vers les yaourts : leurs ferments produisent de la lactase. Quant aux fromages affinés, bonne nouvelle, ils ne contiennent pas de lactose ! Lactase, lactose, une gymnastique intellectuelle un peu compliquée au début mais une fois les concepts intégrés, tout deviendra très vite plus simple.

On vibre pour les fibres ?

Repas equilibré

Le tube digestif aime les fibres. Il en demande en moyenne 30 grammes par jour. Si les fibres peuvent être de bonnes alliées, comme les fibres de céréales (pain complet, pâtes, riz brun), d’autres sont susceptibles de causer des troubles de type ballonnement, gaz ou même diarrhées. C’est le cas de certains fruits et légumes (choux, poireaux, artichauts, salsifis etc…). N’hésitez donc pas à privilégier les pâtes et le riz semi-complets ainsi que les légumineuses. Et si vous mangez un fruit, préférez-le frais (avec la peau nettoyée) plutôt qu’en jus.

On discute le bout de gras ?

Attention aux produits trop riches en lipides (charcuterie, pâtisserie, mayonnaise). Ils sont difficiles à digérer et ralentissent le transit intestinal. Comme nous l’avons vu plus haut, tout est une question de modération et d’équilibre.

Non mais à l’eau, quoi

L’une des clés du confort digestif reste l’hydratation. Buvez beaucoup, vous réduirez ainsi les risques de constipation. Les préconisations s’orientent autour d’1,5 à 2 litres d’eau  par jour. Pour y glisser un peu de plaisir, n’hésitez pas à laisser fruits ou tisanes infuser dans vos bouteilles ou bocaux.

En résumé

Les problèmes de digestion sont fréquents chez les séniors. Souvent bénins, ils peuvent être atténués en adoptant des habitudes toutes simples. L’objectif ne consiste pas à ressentir une quelconque frustration mais à limiter les contraintes (la notion de plaisir doit conserver son importance). En plus des conseils apportés dans cet article, nous vous invitons à :

  • Pratiquer une activité physique régulière. Toute activité, même modérée possède une action bénéfique sur le transit.
      • Consommer des probiotiques. Ils régénèrent la flore intestinale. Ils existent sous forme de compléments ou dans certaines boissons comme le kombucha ou le kéfir (en vente dans les boutiques biologiques).
          • Opter pour des compléments à base de charbon (le charbon emprisonne les gaz issus de la fermentation).

              Les aides DISTRI CLUB MEDICAL

              Digérer mieux, c’est possible en mangeant mieux. Nous l’avons vu, le contenu est important ; à condition de ne pas mettre de côté le contenant !

              Les assiettes antidérapantes Made in France

              Ne perdez aucune miette du contenu de votre assiette. Cette assiette antidérapante, déclinée dans toute une gamme de couleurs chatoyantes permet de savourer son plat sans risque de le renverser. Stabilité efficace, pente légère pour aider les aliments à mieux glisser, cet objet est parfait pour se nourrir avec plaisir….et sans peine !

              Les couverts Gyenno Twist

              Pour les personnes victimes de tremblements, le repas constitue parfois une épreuve. Grâce à une technologie qui compense à 85% les tremblements, profitez d’un repas sans stress et retrouvez le plaisir de manger. Le couvert, équipé d’un manche en plastique est étudié pour une prise en main optimale (!!). Il est livré avec deux embouts (hmm)(une cuillère et une fourchette).

              Combiné fourchette cuillère Queens

              Ces couverts légers en acier inoxydable sont montés sur manches compensés. La fourchette est constituée de bords tranchants pour couper la nourriture et un corps profond arrondi pour servir de cuillère. Le couteau, lui, possède un bord tranchant avec une extrémité arrondie terminée par des dents de fourchette.