Premiers secours : que faut-il savoir ?

Vous êtes témoins d’une situation d’urgence ? Accident domestique, accident de la route, malaise cardiaque : comment réagir, que faire et quels sont les comportements à adopter pour gérer au mieux cette situation jusqu'à l’arrivée des secours ? Des minutes qui peuvent sauver une vie !

sos-premiers-secours

Les premiers secours sont un ensemble de gestes et d’attitudes à adopter pour apporter de l’aide à des personnes en situation de danger vital. Il existe des techniques et des réflexes pour réagir de manière efficace à une situation d’urgence vitale, d’en minimiser les conséquences tout en assurant la survie des personnes jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

Etouffement, saignement, perte de conscience ou malaise cardiaque, nous pouvons tous être témoins de situations d’urgence vitale. Savoir réagir peut sauver une vie.

Ces premières minutes sont souvent cruciales et notre comportement primordial pour stabiliser la victime et permettre l’attente des secours.

Les 4 étapes à connaître pour porter les premiers soins

Protéger en gardant votre sang-froid

Si vous êtes témoins d’un accident grave, dans laquelle une personne est en situation de détresse vitale, la première étape consiste à sécuriser le lieu de l’incident. Circulation, incendie, électricité : veillez à établir un périmètre de sécurité autour de la victime pour la protéger d’un danger supplémentaire.

Gardez votre calme, essayez de ne pas crier si cela n’est pas nécessaire et respirez calmement. La peur augmente les risques de commettre des erreurs malheureuses.

Analyser

Pour apporter des informations importantes aux secours, présentez-vous à la victime et expliquez lui ce que vous allez faire pour la rassurer. Essayez de prendre en compte l’environnement, les blessures de la victime et assurez-vous de la conscience ou non de la personne à laquelle vous portez secours, comme de sa capacité ou non à respirer. Ces éléments sont indispensables pour vous permettre de réaliser les premières mesures d’urgences ou d’appeler immédiatement les secours.

Alerter les secours

Après avoir sécurisé le lieu de l’incident et analysé la situation, si la situation le permet, appelez immédiatement les secours en apportant les informations essentielles :

  • votre numéro de téléphone
  • votre nom si nécessaire
  • la nature du problème
  • les risques environnants le cas échéant
  • l’adresse précise du lieu de l’incident
  • le nombre de personnes concernées
  • l’état de chaque victime
  • les premières mesures prises si des premiers soins ont été effectués
sapeurs-pompiers

Pour cette raison, notez toujours sur vos téléphones ces numéros que l’on croit connaître mais que l’on peut oublier sous le coup de la panique :

  • Le 18 : les sapeurs-pompiers pour tout problème de secours
  • Le 15 : le Samu pour tout problème urgent de santé
  • Le 17 : la police ou la gendarmerie pour tout problème de sécurité
  • Le 112 : numéro d’appel unique des urgences sur le territoire européen
  • Le 115 : le Samu social pour toute personne qui présente une détresse sociale

Effectuer les premiers secours

Dans certains cas, même avant d’appeler les secours, la victime nécessite que vous lui portiez les premiers soins d’urgence :

  • si la victime est inconsciente ;
  • si la victime s’étouffe ;
  • dans le cas d’un malaise cardiaque ;
  • en cas de saignement.

Dans ces cas là, il faut que vous soyez en mesure d’effectuer les « gestes qui sauvent ».

Les erreurs à ne pas commettre

Dans une situation d’urgence et dans la panique, il peut nous arriver d’avoir des gestes ou des reflexes malheureux :

  • ne pas céder à la panique, essayer de garder son calme pour ne pas faire paniquer davantage la victime ;
  • ne jamais déplacer inutilement un blessé car cela peut aggraver sa situation, ne le déplacer qu’en cas de danger imminent ;
  • ne pas donner à boire au blessé, s’il est inconscient, il pourrait s’étouffer.

Pour être en capacité d’apporter les premiers soins d’urgence à une victime, parce qu’il s’agit d’un acte citoyen, nous devrions tous nous former aux gestes qui sauvent. Il s’agit d’une formation dispensée en une journée pour un coût modique. Elle ne nécessite aucune formation préalable et est ouverte à toute personne âgée de plus de 10 ans.

secourisme

Plusieurs organismes forment aux premiers secours et délivrent une formation intitulée « Prévention et secours civique de niveau 1 » (PSC1).

Les principaux organismes formateurs sont les sapeurs pompiers, la Croix-Rouge Française ainsi que la Protection Civile. En fonction de vos disponibilités et de votre lieu de résidence, vous trouverez toujours une formation près de chez vous. Par ailleurs, depuis le 16 janvier, la Brigade de Paris propose des sessions gratuites d’initiation aux gestes qui sauvent, distinctes du PCS1.

Grâce à cette formation, vous pouvez sauver une vie pendant ce laps de temps qui sépare un incident grave de l’arrivée des secours.

Soyons tous citoyens solidaires !

Contenu réalisé à l’aide du guide des gestes qui sauvent distribué par la Croix Rouge Française.