Protections contre l’incontinence : comment les choisir ?

Séniors, femmes enceintes ou ayant accouché, suites post-opératoires : les raisons de porter des protections sont nombreuses. Quelles sont les références les plus adaptées à un utilisateur ? Fred Sacco, formateur auprès des nouveaux franchisés DISTRI CLUB MEDICAL fait le point.

frederic-sacco-formateur

Bonjour Fred. Devoir se tourner vers des protections contre l’incontinence est une étape délicate. Qui sont les personnes concernées ?

Bonjour. Le sujet de l’incontinence est un thème sensible, longtemps resté tabou. Mais depuis quelques années, les mentalités évoluent, les lignes bougent. On en parle plus facilement, même si une certaine gêne demeure. Elle pousse d’ailleurs certains utilisateurs à se tourner de façon anonyme vers des produits de la grande distribution, pas toujours adaptés à leur situation.

Malheureusement, si aucun conseil ne vient éclairer la recherche de la personne concernée, il est fort possible que celle-ci se dirige vers des références qui non seulement ne se révèleront pas efficaces, mais qui en plus, représenteront un coût élevé.

Qui sont les personnes concernées par la problématique de l’incontinence ?

Contrairement à ce que l’on croit, les personnes âgées ne sont pas les seules à être touchées par cette problématique. D’autres situations peuvent momentanément nécessiter le port d’une protection. Après une opération de la prostate par exemple, lorsqu’un inconfort urinaire surgit. Les femmes enceintes ou ayant accouché souffrent parfois de pertes légères. Chez DISTRI CLUB MEDICAL, nous sommes en capacité de répondre à chaque situation par des protections discrètes et adaptées à tous les besoins.

De quelle façon choisir la bonne protection ?

seniors-et-la-denutrition

Pour être protégé de manière efficace par les protections, trois critères doivent être pris en compte :

  • Le tour de taille de la personne. Il assure une protection adaptée, ni trop large, ni trop serrée.
  • La forme de la protection. Elle dépend du degré d’incontinence. Les serviettes hygiéniques pour femmes sont parfaites pour les petites pertes. Une incontinence moyenne nécessite le port d’une culotte équipée d’une partie absorbante qui s’enfile par le bas. Enfin, une incontinence sévère exige de porter des slips avec scratchs, équipés d’un matériau ultra absorbant.
  • La notion d’absorption. Cet aspect est très important. Il nous permet d’orienter la personne vers la référence la plus adaptée en prenant en compte la fréquence des changements du change. Il est par exemple inutile de choisir un change ultra absorbant (plus coûteux) si le patient est régulièrement changé. Un change au pouvoir absorbant intermédiaire suffira.

Parlez-nous de la technicité de vos protections ?

Les protections contre l’incontinence sont des dispositifs médicaux. Leur fonction consiste à protéger la peau et les muqueuses et à assurer un confort à la personne qui les porte. Aucun risque que les urines ou les selles ne débordent car les matériaux absorbants sont constitués d’un produit qui se transforme en gel au contact des matières. En outre, un témoin de remplissage indique le moment où la protection doit être changée. L’objectif est aussi de lutter contre le gaspillage.

Choisir une protection adaptée nécessite l’appui et le conseil de professionnels. De quelle façon conseillez-vous les clients dans les magasins DISTRI CLUB MEDICAL ?

Nous l’avons vu, les références sont si nombreuses et les besoins si variés que je ne vends jamais de lots de protections en première intention. Je préfère proposer des échantillons ainsi que des tailles de changes différentes. C’est ensuite au client d’affiner ses choix.

Sur le marché des protections périodiques, avec quelles marques travaillez-vous ?

Nous travaillons principalement avec les marques ID et TENA. Depuis le mois de septembre, nous avons intégré à notre catalogue les produits de la gamme JOLETI. Elle offre un excellent rapport qualité/prix.