Quels accessoires pour mon aide au transfert ?

Une opération chirurgicale, un handicap ou encore une santé fragile ne sont pas sans conséquences sur la mobilité des personnes touchées. Pour apporter plus d’autonomie aux patients dont les mouvements sont ralentis voire entravés, des aides existent. Nous avons interrogé Marion BUCHHEIT, chef de produit chez Praticima. Cette entreprise française propose des aides au transfert aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

couple-seniors-douleur-dos

Bonjour Marion, en premier lieu, expliquez-nous ce qu’est une aide au transfert ?

Une aide au transfert est un outil conçu pour apporter plus d’autonomie aux personnes qui pour des raisons de santé ou d’âge se retrouvent empêchées de réaliser certains mouvements naturels. L’aide au transfert facilite leur mobilité. D’ailleurs, les atouts de ces outils sont doubles. Ils ne concernent pas uniquement les utilisateurs directs mais agissent comme un outil de prévention de l’apparition de troubles musculo-squelettiques chez les aidants et les soignants. Leur praticité d’utilisation limite les gestes répétés et physiques.

Qui sont les personnes ayant besoin d’une aide au transfert ?

Les profils sont nombreux. Il peut s’agir de personnes âgées en perte de mobilité ou encore de patients ayant subi des opérations chirurgicales dont les conséquences sur la mobilité sont importantes. Pour limiter les désagréments liés aux problèmes de déplacement, nous intervenons avec toute une gamme de produits adaptés.

Quel type d’aides au transfert proposez-vous ?

Nous proposons des planches et des disques de transfert, des coussins tournants ou encore des sangles de redressement.

La planche de transfert est adaptée pour passer d’un lit à un fauteuil roulant ou d’un fauteuil roulant à une voiture. Droite ou courbe, elle sert de passerelle. En positionnant la planche entre les deux parties des éléments (une partie sur le lit, une autre sur le fauteuil), il devient possible de transiter d’un objet à un autre en toute facilité et sans aide.

Les disques de transfert quant à eux nécessitent l’aide extérieure d’une tierce personne, le plus souvent un soignant. On peut ainsi aider une personne à descendre depuis son lit sur le disque de transfert. Pour ce faire, nous la pivotons dans la bonne position jusqu’à la faire descendre en position assise sur le fauteuil roulant. L’approche qui consiste à être aidé d’un soignant est importante : le patient prend part à l’activité de soin, il y est même encouragé par le soignant. Les postures contraignantes et les efforts douloureux sont amoindris et la qualité de la relation entre le patient et le soignant est améliorée.

Nous proposons également des sangles de redressement ou des coussins tournants dont le principe ressemble à celui des disques de transfert.

Parlez-nous de votre marque ?

Praticima est une société française basée dans l’Ain. Elle est issue d’une fusion entre trois acteurs de l’équipement hospitalier. Nous employons une centaine de collaborateurs sur deux sites de production, l’un est situé à Reyrieux dans l’Ain, l’autre à Avranches dans la Manche. Nos domaines d’intervention sont multiples : ils s’articulent autour de la sécurisation des circuits du médicament, de la gestion et de l’organisation des flux de produits pharmaceutiques mais aussi du linge, des déchets et du confort au travail. Nos aides au transfert sont en grande partie destinées aux professionnels. Nous équipons par exemple les chariots de soins de moteurs, afin que les soignants puissent les déplacer confortablement tout en limitant les efforts.

Où peut-on trouver vos références ?

La plupart de nos aides au transfert sont commercialisées dans les magasins DISTRI CLUB MEDICAL. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de leurs équipes. Elles sont  formées pour vous répondre et vous conseiller.

Les autres aides au transfert et leur prise en charge

En matière d’aide au transfert et à la mobilité, les choix sont nombreux. Déambulateur, canne, lève-personnes, barres d’appui, les magasins DISTRI CLUB MEDICAL proposent une gamme élargie de produits adaptés.

Au rayon des cannes, les références débutent de la canne simple jusqu’à la canne tripode ou même la canne siège ! N’hésitez pas à parcourir l’article que nous avions consacré à ce sujet ici.

Concernant les lits médicalisés, les potences ou encore les lève-personnes, il est tout à fait possible d’envisager de louer votre matériel chez DISTRI CLUB MEDICAL. Plus d’informations en cliquant sur ce lien.

Sachez enfin que certains équipements sont pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale. Parlez-en à votre médecin. En cas de reste à charge, des aides existent. Elles sont versées par certaines mutuelles et caisses de retraite, ou via l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).