Séniors : se protéger face aux canicules

De plus en plus souvent associé aux épisodes caniculaires, l’été est une période difficile à traverser pour certains séniors. Et pour cause : les organismes sont plus fragiles et s’adaptent plus difficilement aux écarts de températures. Voici quelques gestes pour passer un été sans souffrir ! En savoir plus

Lors des pics de chaleur, les séniors sont davantage vulnérables. Avec l’âge, le corps fait moins de réserves d’eau et transpire moins. Résultat : les aînés ont davantage de difficultés à maintenir leur température normale à 37 degrés. En cas de chaleur intense, cette température n’est plus régulée et peut augmenter. On parle alors de « coup de chaleur », souvent associé à une déshydratation.

Certains signes doivent alerter : difficultés de déplacement, fièvre, grande fatigue, nausées voire même crampes et sensations de langue sèche.

Pour éviter ces situations à risques, voici nos conseils :

1 – Hydratez-vous

Ce premier conseil, d’une évidence logique, n’est pourtant pas systématiquement suivi par les ainés. En effet, au fur et à mesure que les années passent, la sensation de soif s’atténue. Pourtant le corps a besoin d’eau, à raison d’1,5 à 2 litres par jour. Il est donc important de boire avant d’avoir soif. Si cela peut vous aider, versez un peu de sirop dans votre verre. En revanche, évitez le café ou le thé ; leur action diurétique contribue à la perte d’eau.
Par ailleurs, en période de fortes chaleurs, votre corps a besoin d’être rafraîchi. Trempez régulièrement vos pieds dans une bassine d’eau froide et humidifiez vos chevilles, poignets et nuque à l’aide d’un gant de toilette ou d’un brumisateur.

En fonction de la chaleur ambiante, n’hésitez pas à prendre plusieurs douches fraîches au cours de la journée.

2 – Consommez des aliments rafraichissants

L’hydratation passe aussi par une alimentation adaptée à la saison. Favorisez les aliments riches en eau (pastèque, pêche, melon) et privilégiez les crudités et les salades. Attention aux pertes d’appétit qui peuvent être le signe d’une déshydratation.

3 – Maintenez votre logement au frais

Durant les grandes vagues de chaleur, ouvrez vos volets et vos fenêtres entre 6 heures et 8 heures du matin, puis fermez-les. Attendez le coucher du soleil pour les rouvrir et permettre à l’air de circuler.
Autre conseil : restez dans les pièces les plus fraîches et privilégiez l’installation d’un ventilateur ou d’un climatiseur.

4 – Adoptez les bons réflexes tout au long de la journée

Face aux pics de chaleur, le choix de ses vêtements est primordial. Vos vêtements doivent être amples, de préférence en lin et en coton. Fuyez les collants, bas, gaines et gilets.
Pour profiter de votre journée, sortez en matinée, avant que le mercure ne s’envole, et portez toujours un chapeau, ainsi que des lunettes de soleil.
Sachez enfin qu’au cours des épisodes caniculaires, les autorités de santé recommandent de passer quelques heures dans des lieux climatisés (cinémas, centres commerciaux).

5 – Ne restez pas isolé(e)

Le départ en vacances des proches renforce parfois la sensation de solitude et de vulnérabilité, notamment face aux pics de chaleur. Avez-vous pensé à la téléassistance ? C’est une alternative intéressante car elle permet de prévenir un proche, ou un opérateur, en cas de détresse ou d’éventuel malaise provoqué par la canicule. N’hésitez pas à lire l’article que nous avons consacré à ce sujet en cliquant ici.
En outre, sachez que vous avez la possibilité de vous inscrire sur le registre de votre mairie ou de vous signaler au Centre Communal d’Action Sociale, afin de bénéficier d’une aide en cas d’épisode caniculaire.

6 : contactez des réseaux associatifs solidaires

En plus des services proposés par les communes, plusieurs actions solidaires sont organisées par des associations :

  • MonaLisa est un dispositif de lutte contre l’isolement des personnes âgées. Il s’appuie sur la présence de bénévoles disséminés un peu partout sur le territoire français, qui ont pour vocation d’accompagner les personnes âgées isolées tout en veillant à leur santé, notamment lors des pics de chaleur.
  • Voisins Solidaires facilite l’entraide intergénérationnelle entre voisins. Les participants sont notamment amenés à prendre soin des séniors et de leurs voisins isolés.

7 : obtenez des informations via le plan canicule

Durant les épisodes de canicule, le ministère de la Santé met en place un numéro « Canicule Info Service » accessible au 0 800 066 666. Au téléphone, des opérateurs vous conseillent sur les gestes à adopter en cas de fortes chaleurs. Ce numéro est gratuit depuis un poste fixe.